Film documentaire Horse Boy

 

 

 

Quand il apprend que son fils est autiste, le journaliste Rupert Isaacson se lance dans une aventure extraordinaire qui le mène à la rencontre des chevaux guérisseurs du Texas et des chamanes de Mongolie. La quête d’un père pour soigner son fils. Horse Boy est une histoire touchante et inspirante

 Vous pouvez voir ci-dessous la bande annonce de ce film .

 

Résumé:
« Horse Boy est un film sur une famille qui lutte pour trouver des réponses de l’autisme à leurs fils. Tourné en deux ans, ce film suit la famille Isaacson dans leur voyage à cheval à travers la Mongolie allant de guérisseur à guérisseur, et les étonnantes guérisons qu’ils ont trouvé pour leur fils Rowan et pour eux-mêmes. Une source d’inspiration pour sortir des sentiers battus, un voyage d’aventure, un aperçu des traditions chamaniques, l’esprit autiste, et la relation de l’homme avec les animaux, à son cœur, Horse Boy est un film sur une famille qui est allée jusqu’au bout du monde pour trouver un chemin dans la vie de leur fils. »
Quelques mots de Rupert Isaacson, le père de Rowan, sur le résultat de ce voyage à travers les prairies de la Mongolie à cheval:

« Rowan n’est pas guéri de l’autisme là-bas. Le mot «guérison» ne se trouve pas dans mon vocabulaire pour cela. Rowan est revenu sans trois principaux dysfonctionnements qu’il avait. Il est allé en Mongolie incontinent et continue de souffrir de ces troubles neurologiques – crise de colère tous les temps et coupé de ses pairs, incapable de se faire des amis – et il est revenu avec ses trois dysfonctionnements ayant disparu. »
Rupert Isaacson

 Rupert Isaacson vit aujourd’hui à Austin (Texas) avec sa famille où il a créé, fin 2007, un centre d’équithérapie avec son épouse Kristin Neff, professeur de psychologie à l’Université d’Austin. Il a souhaité élargir cette expérience à d’autres enfants en organisant des stages de soin en Angleterre et aux Etats-Unis (Horse Boy Camps). Début 2010, il a réalisé qu’il pourrait aider plus de familles en partageant et en enseignant les techniques développées avec son fils. Des stages et des rencontres sont donc organisés régulièrement en France!

 

Thérèse Vivre d’amour

o

Quelle magnifique  interprétation des Poèmes de sainte Thérèse de Lisieux !!!

C’est tout simplement sublime, je fonds devant tant de douceur et je ne me lasse pas de l’écouter. Deux si jolies voix avec de très belles paroles !!

o

o

Le Cœur d’Uruguay

 

pierre-de-coeur-duruguay-ouverte

Histoire du cœur d’Uruguay

Il y a 47 ans, le cœur…

Il y a 47 ans, en 1966, Laires Luciano LUCAS supervisait dans sa mine, située à une quinzaine de kilomètres de la ville d’Artigas en Uruguay, une exportation d’agates.

L’une d’elles fut écartée de ce départ pour l’étranger, car elle était creuse. Il s’agit d’une géode qui présente un orifice dans l’une des parois, raison pour laquelle elle est rejetée du camion. La pierre se divise en deux et reste sur place.

Quelque temps plus tard, Lucas la trouve et constate, en rassemblant les deux morceaux de la géode, que celle-ci a la forme d’un cœur et qu’à l’intérieur il y a des inscriptions et des symboles.

« Nous nous trouvons devant quelque chose de supérieur à l’homme » affirme Lucas, et depuis ce moment, la famille Lucas s’occupe de la géode avec dévouement et admiration, et sans but lucratif. Elle est en agate, avec des cristaux de quartz. Son poids approximatif est de 8 kilogrammes.

Le 4 février 1997, le géologue Uruguayen, Claudio Gaucher, effectue une étude de la pierre, en concluant « qu’elle a plus de 130 millions d’années, et que les structures qui apparaissent sont trop ordonnées et régulières pour avoir été faites par la main de l’homme . . .» et qu’elles répondent a des phénomènes qui, jusqu’à maintenant, restent mystérieux…
Ainsi, Gaucher n’écarte pas la possibilité que la pierre « ai pu être faite, pour ainsi dire, postérieurement à sa formation » et le géologue entrant dans un terrain de spéculation, considère finalement, la géode comme un « véritable message pour l’humanité ».

Au mois d’octobre 1998, lors d’un congrès dans la ville de San Nicolas en Argentine, Hugo Lucas fit une conférence publique où la pierre fut le centre d’attention de l’assistance. On a pu vérifier une fois de plus qu’elle contient un message transcendantal.
Des médiums et des personnes ordinaires considèrent qu’elle possède une énergie particulière. En effet, le respect qu’on lui réserve touche chaque personne qui vit une expérience particulière en l’observant et en prenant contact avec elle. Des personnes sensibles considèrent qu’elle possède une énergie particulière. Nombreuses sont les personnes qui vivent une expérience particulière, voire intime, après l’avoir observée ou avoir pris contact avec elle.

Son site: http://www.lecheminducoeur.org

 

 

o

Témoignage de claude Pinault.

o

Je vous propose de regarder cette vidéo elle vous donne le témoignage extraordinaire de cet homme qui a refusé l’inéluctable.

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles. »

En 2005,  suite à une infection virale , Claude Pinault se retrouve tétraplégique presque du jour au lendemain. Il se retrouve prisonnier de son corps par le syndrome de Guillain-Barré dans sa forme la plus sévère. Le diagnostic est violent : c’est une forme sévère du syndrome de Guillain-Barré. « Quand il n’y a plus de jus, il n’y a plus de jus. Vous ne remarcherez plus », lui annonce un médecin. Mais Claude refuse cette éventualité et choisi de guérir. Pour cela il mobilise toutes ses forces, physiques et mentales, utilise l’humour, la pensée positive, la détermination… afin de vaincre le diagnostic et petit à petit sortir son corps de ce sarcophage terrifiant dans lequel il était enfermé

Depuis il écrit des livres et fait des conférences pour témoigner est dire : « Oui, il est possible de guérir quand tout semble perdu « 

o

 o

Dans son troisième livre, « J’ai choisi de me battre, J’ai choisi de guérir » avec Marie de Hennezel, il choisit d’expliquer la méthologie qu’il a mise en place pour s’aider à guérir…

 

 

Témoignage d’ Anne Marie Seguin

 

Vivre et mourir… guéri !

Avec Anne Marie Seguin et France Gauthier

 

  Anne-Marie a simplement accepté le cancer, sans se battre, elle a observé son corps et l’a mis dans des conditions maximales pour guérir c’est à dire être dans la joie, dans la paix, dans ses rêves, le moment présent, faire ce qu’elle aime. Une entrevue des plus inspirantes. Très belle vidéo à partager .

o

o

La fin de vie

oo

Les passeurs d’Âmes

o

Aujourd’hui j’ai choisie de vous parler d’un sujet qui me tient à cœur  la fin de vie, permettre ainsi  que le poids des tabous qui emprisonnent tant de personnes commence à s’alléger, mais également pour que les personnes qui ont été blessées et fragilisées par les souffrances de la vie osent se mettre à faire un travail sur ce sujet afin de découvrir les situations lumineuses que ce moment sacré peut nous faire rencontrer.

 C’est pour cette raison que je partage avec vous cette très belle et émouvante vidéo que je viens de découvrir.
J’ai vraiment été touchée par l’amour et de bienveillance qu’elle transmet.
 
J’espère que cette vidéo vous apportera beaucoup de douceur et de sérénité.
o
o

o

Et pour continuer voici un petit  poême de saint Augustin

 

Ne pleure pas si tu m’aimes !

 

Si tu savais le don de Dieu et ce  que c’est que le Ciel !
Si tu pouvais d’ici, entendre le chant des Bienheureux,
et me voir au milieu d’eux !
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux
les immenses horizons et les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté
devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi… ? tu m’as vu… tu m’as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m’aimer
dans le pays des immuables réalités ?
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient,
et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu’il a fixé
ton âme viendra dans le Ciel ou l’a précédée la mienne…
Ce jour-là, tu me reverras et tu retrouveras mon affection purifiée.
A Dieu ne plaise qu’entrant dans une vie plus heureuse,
je sois infidèle aux souvenirs et aux vraies joies
de mon autre vie et sois devenu moins aimant !
Tu me reverras donc, transfiguré dans l’extase et le bonheur,
non plus attendant la mort,
mais avançant, d’instant en instant,
avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie !
Alors… essuie tes larmes et ne pleure plus… si tu m’aimes !

ST AUGUSTIN

oo
o
o

Autisme

o

AG

 Aujourd’hui je partage avec vous la lettre du  professeur Joyeux:

:

La lettre du Professeur Joyeux

 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur WordPress Partagez sur Google + Partagez sur Youtube

 

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information indépendant sur la santé, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Rendez-vous ici pour vous inscrire gratuitement (vous pouvez vousdésinscrire en vous rendant ici).

o

Un film sur l’autisme : très fort, émouvant et plein d’espoir, à voir seul ou en famille

o

Chers amis de la santé,

Je viens d’assister, comme conférencier sur le thème « Des hormones de la puberté à la ménopause », au 4e symposium « Femmes sacrées, Femmes d’avenir » qui s’est tenu à Biarritz tout récemment.

Une formidable organisation, des rencontres passionnantes. Il me faudrait dix lettres pour vous transmettre ce que j’y ai appris.

Parmi les moments forts, je voudrais immédiatement vous transmettre ce que j’ai compris et perçu dans un film de très grande qualité intitulé « Autisme, solutions d’espoir », film que chacun d’entre nous, chaque famille, doit voir pour comprendre concrètement ce qu’est l’autisme. En effet, n’importe quelle famille peut être confrontée à cette maladie chez un enfant.

Je veux saluer la perspicacité et le courage du réalisateur Romain Carciofo et de la productrice Arouna Lipschitz.

Vous comprendrez le quotidien des parents et de leur enfant, vous comprendrez aussi le quotidien d’adultes autistes et de leurs parents. Ce film devrait passer sur les grandes chaînes à la place d’émissions de divertissement souvent stupides et qui n’apportent rien. Le sujet est traité en profondeur, avec des explications pédagogiques sur ce qu’est l’autisme, et pourquoi il importe de le diagnostiquer le plus tôt possible.

En dehors de quelques centres spécialisés, la France accuse un retard énorme dans les soins à apporter à ces personnes si fragiles. Elles sont abandonnées par l’Etat qui est incapable de réduire ses propres dépenses tandis qu’il ponctionne de plus en plus les individus, faisant basculer les familles moyennes au bord de la précarité.

Evidemment, aimer ces personnes fragiles ne suffit pas, il faut un authentique professionnalisme pour comprendre leurs réactions et leurs attentes. Ce film est fort, il touchera votre mémoire, il ne vous prendra pas plus d’une heure mais vous fera réfléchir des heures en famille, au travail…

Toutes les femmes et hommes politiques devraient le voir pour comprendre ce que l’on attend d’eux : l’union sacrée autour et pour les enfants. Les articles de loi bien huilés ne suffisent plus. Il y a des priorités à créer des structures adaptées en orientant l’argent public vers celles et ceux qui en ont vraiment besoin.

Car la santé, c’est aussi une responsabilité. Elle ne tombe pas du ciel pour la plupart des personnes qui naissent sans le moindre handicap mais qui vont la détruire avec le tabac, les alcools forts, la drogue – car il n’y a pas de drogues douces – et autres comportements irresponsables qui poussent à vacciner toute la population pour enrichir les labos… En réalité, il ne faut proposer les vaccins qu’au petit nombre de personnes à risques, qui sont parfaitement capables de comprendre pourquoi si on leur explique bien les conséquences de leurs actes.

Pensons et agissons pour les êtres humains les plus fragiles, les « sans-voix », quel que soit leur âge.

Enfermer un enfant, puis un adulte, à vie dans un asile psychiatrique avec une camisole chimique est anthropo-illogique, c’est un contresens humanitaire.

Voyez ce film, vous ouvrirez les yeux s’ils ne le sont déjà sur la faillite de l’Etat soi-disant social. Vous verrez que des solutions existent. Vous admirerez dans un centre de soins hors du commun le professionnalisme, la délicatesse, l’amour du personnel pour ces personnes fragiles parfois difficiles à comprendre. Ils sont capables de les faire progresser de manière étonnante.

Là est l’espoir, là est l’avenir. Il dépend aussi de chacun d’entre nous en aidant directement la recherche ciblée vers l’autisme.

Faites connaître ce film d’Arouna Lipschitz – V2lam Productions – « SOLUTIONS D’ESPOIR un regard sur l’autisme en France », de Romain Carciofo –
www.solutionsdespoir.com 

Il élargira votre cœur.

Professeur Henri Joyeux

o
o

Conversations Avec Dieu

o

o

 Les pensées quotidiennes de Neale Donald Walsch

o

Toute-la-vie-ne-fait-que-sameliorer-neale-walsch

o

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que vous pourriez avoir l’air de perdre quelque chose en ce moment,
mais ne vous y trompez pas. C’est simplement un revirement orchestré
par votre âme.
Avant cela, vous existiez. Et même après que ceci
ait disparu, vous existerez. Tout Le Reste n’est
que matériel et futile. Un déguisement. La flore
et la faune. Joli, peut-être. Brillant et étincelant,
peut-être. Mais qui n’a rien à voir avec quoi que
ce soit.
Lâchez prise. Libérez cela. Si ce n’était pas
sensé vous être enlevé aujourd’hui, cela ne le
serait pas. Cela ne reviendra jamais à vous sous
cette forme exacte, et ce n’est pas prévu comme
cela. Si cela revient, cela sera sous une forme
plus élevée. C’est le but de ce départ.
Toute la vie ne fait que s’améliorer. Cela
ne peut rien faire d’autre. Cela s’appelle l’évolution.
Ayez confiance. Et maintenant, souriez.
Demain arrive ! Demain arrive !
Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

o

o

Le passage

 

 o

La mort, naissance d’une vie nouvelle..

 

Dans une vision élargie de la mort, la perspective d’abattement et d’injustice de la perte ne tient plus.

Il n’y a plus de perte, il n’y a que transformation, il n’y a plus de colère, il y a de la compréhension, il n’y a plus de vide, il y a tout un espace à découvrir.

La mort devient, pour celui qui part, un passage choisi vers d’autres horizons nécessaires à son évolution, et pour ceux qui restent, elle constitue une importante leçon de détachement planifiée avant l’incarnation.

Dans cette optique, la mort devient un vrai «  présent » à vivre et non plus un passé à se remémorer sans cesse.

Aucune espèce n’est immortelle sur terre, mais l’humain est sûrement la seule espèce à l’appréhender avec ses comparses nommés peur, souffrance, doute et l’envisager comme ultime finalité.

Je crois qu’en lui donnant un sens et en comprenant réellement le rôle qu’elle joue dans notre existence, nous pouvons l’appréhender différemment.

Le cycle de la vie et de la mort sert exclusivement à notre évolution, comme pour les végétaux avec les saisons, au printemps ils naissent, l’été ils sont épanouis, l’automne ils commencent à décliner, l’hiver plus de sève et au printemps, ils renaissent pour un nouveau cycle, les journées sont identiques : le matin, le midi, la soirée et la nuit…dans la vie tout est cycle et toujours en éternel mouvement, jamais rien n’est acquis.

En fait notre mission d’âme est de devenir meilleur, de transition en transition, pour se rapprocher toujours plus de la perfection.

En quittant la terre, l’âme a besoin de poursuivre sa route le plus légèrement possible, sachant que ses proches saisissent mieux la portée de cet « au revoir ».

Puisque les liens ne sont pas rompus avec cette séparation, l’âme ressent les inquiétudes, les tourments, la culpabilité, la douleur liée à ce départ et elle se rend compte que tout ceci est amplifié par l’incompréhension de la mort.

Imaginez que vous ayez gagné un super voyage qui va vous permettre d’évoluer dans votre vie….Préférez-vous que vos proches soient très heureux pour vous, en vous souhaitant le meilleur et en vous disant de ne surtout pas vous inquiéter pour eux, que tout ira bien même si vous allez leur manquer mais qu’ ils vont se débrouiller, de toute façon vous allez toujours pouvoir communiquer.

Ou bien qu’ils vous disent, comment mais vous partez, mais vous n’avez pas pensé à nous, qu’allons nous devenir sans vous, comment allons nous faire, comment pouvez-vous nous faire ça ?

J’imagine que vous préférez la première solution, donc pourquoi ne pas l’adopter lorsqu’une âme vous quitte en lui souhaitant un merveilleux voyage vers la lumière, en la remerciant pour tout ce qu’elle vous a apporté, en lui disant de ne pas s’inquiéter pour vous, qu’effectivement il va y avoir un manque, que vous allez certainement pleurer sur vous même mais que l’amour est aussi éternel et qu’il va continuer à vous relier pour l’éternité ,que chaque jour, vous allez lui envoyer beaucoup d’amour pour l’accompagner vers cette nouvelle destination et que la vie continue d’un côté comme de l’autre.

o

« L’expérience de la mort est presque identique à celle d’une naissance. C’est une naissance dans une autre existence. « 

Citation du Dr Elisabeth Kübler-Ross

o

Source:/http://www.coeursdelumiere.fr

 Cliquez sur Read More pour lire la suite 

Read More…