Monthly Archives: décembre 2014

La fin de vie

oo

Les passeurs d’Âmes

o

Aujourd’hui j’ai choisie de vous parler d’un sujet qui me tient à cœur  la fin de vie, permettre ainsi  que le poids des tabous qui emprisonnent tant de personnes commence à s’alléger, mais également pour que les personnes qui ont été blessées et fragilisées par les souffrances de la vie osent se mettre à faire un travail sur ce sujet afin de découvrir les situations lumineuses que ce moment sacré peut nous faire rencontrer.

 C’est pour cette raison que je partage avec vous cette très belle et émouvante vidéo que je viens de découvrir.
J’ai vraiment été touchée par l’amour et de bienveillance qu’elle transmet.
 
J’espère que cette vidéo vous apportera beaucoup de douceur et de sérénité.
o
o

o

Et pour continuer voici un petit  poême de saint Augustin

 

Ne pleure pas si tu m’aimes !

 

Si tu savais le don de Dieu et ce  que c’est que le Ciel !
Si tu pouvais d’ici, entendre le chant des Bienheureux,
et me voir au milieu d’eux !
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux
les immenses horizons et les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté
devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi… ? tu m’as vu… tu m’as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m’aimer
dans le pays des immuables réalités ?
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient,
et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu’il a fixé
ton âme viendra dans le Ciel ou l’a précédée la mienne…
Ce jour-là, tu me reverras et tu retrouveras mon affection purifiée.
A Dieu ne plaise qu’entrant dans une vie plus heureuse,
je sois infidèle aux souvenirs et aux vraies joies
de mon autre vie et sois devenu moins aimant !
Tu me reverras donc, transfiguré dans l’extase et le bonheur,
non plus attendant la mort,
mais avançant, d’instant en instant,
avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie !
Alors… essuie tes larmes et ne pleure plus… si tu m’aimes !

ST AUGUSTIN

oo
o
o

Autisme

o

AG

 Aujourd’hui je partage avec vous la lettre du  professeur Joyeux:

:

La lettre du Professeur Joyeux

 

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur WordPress Partagez sur Google + Partagez sur Youtube

 

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information indépendant sur la santé, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Rendez-vous ici pour vous inscrire gratuitement (vous pouvez vousdésinscrire en vous rendant ici).

o

Un film sur l’autisme : très fort, émouvant et plein d’espoir, à voir seul ou en famille

o

Chers amis de la santé,

Je viens d’assister, comme conférencier sur le thème « Des hormones de la puberté à la ménopause », au 4e symposium « Femmes sacrées, Femmes d’avenir » qui s’est tenu à Biarritz tout récemment.

Une formidable organisation, des rencontres passionnantes. Il me faudrait dix lettres pour vous transmettre ce que j’y ai appris.

Parmi les moments forts, je voudrais immédiatement vous transmettre ce que j’ai compris et perçu dans un film de très grande qualité intitulé « Autisme, solutions d’espoir », film que chacun d’entre nous, chaque famille, doit voir pour comprendre concrètement ce qu’est l’autisme. En effet, n’importe quelle famille peut être confrontée à cette maladie chez un enfant.

Je veux saluer la perspicacité et le courage du réalisateur Romain Carciofo et de la productrice Arouna Lipschitz.

Vous comprendrez le quotidien des parents et de leur enfant, vous comprendrez aussi le quotidien d’adultes autistes et de leurs parents. Ce film devrait passer sur les grandes chaînes à la place d’émissions de divertissement souvent stupides et qui n’apportent rien. Le sujet est traité en profondeur, avec des explications pédagogiques sur ce qu’est l’autisme, et pourquoi il importe de le diagnostiquer le plus tôt possible.

En dehors de quelques centres spécialisés, la France accuse un retard énorme dans les soins à apporter à ces personnes si fragiles. Elles sont abandonnées par l’Etat qui est incapable de réduire ses propres dépenses tandis qu’il ponctionne de plus en plus les individus, faisant basculer les familles moyennes au bord de la précarité.

Evidemment, aimer ces personnes fragiles ne suffit pas, il faut un authentique professionnalisme pour comprendre leurs réactions et leurs attentes. Ce film est fort, il touchera votre mémoire, il ne vous prendra pas plus d’une heure mais vous fera réfléchir des heures en famille, au travail…

Toutes les femmes et hommes politiques devraient le voir pour comprendre ce que l’on attend d’eux : l’union sacrée autour et pour les enfants. Les articles de loi bien huilés ne suffisent plus. Il y a des priorités à créer des structures adaptées en orientant l’argent public vers celles et ceux qui en ont vraiment besoin.

Car la santé, c’est aussi une responsabilité. Elle ne tombe pas du ciel pour la plupart des personnes qui naissent sans le moindre handicap mais qui vont la détruire avec le tabac, les alcools forts, la drogue – car il n’y a pas de drogues douces – et autres comportements irresponsables qui poussent à vacciner toute la population pour enrichir les labos… En réalité, il ne faut proposer les vaccins qu’au petit nombre de personnes à risques, qui sont parfaitement capables de comprendre pourquoi si on leur explique bien les conséquences de leurs actes.

Pensons et agissons pour les êtres humains les plus fragiles, les « sans-voix », quel que soit leur âge.

Enfermer un enfant, puis un adulte, à vie dans un asile psychiatrique avec une camisole chimique est anthropo-illogique, c’est un contresens humanitaire.

Voyez ce film, vous ouvrirez les yeux s’ils ne le sont déjà sur la faillite de l’Etat soi-disant social. Vous verrez que des solutions existent. Vous admirerez dans un centre de soins hors du commun le professionnalisme, la délicatesse, l’amour du personnel pour ces personnes fragiles parfois difficiles à comprendre. Ils sont capables de les faire progresser de manière étonnante.

Là est l’espoir, là est l’avenir. Il dépend aussi de chacun d’entre nous en aidant directement la recherche ciblée vers l’autisme.

Faites connaître ce film d’Arouna Lipschitz – V2lam Productions – « SOLUTIONS D’ESPOIR un regard sur l’autisme en France », de Romain Carciofo –
www.solutionsdespoir.com 

Il élargira votre cœur.

Professeur Henri Joyeux

o
o

Conversations Avec Dieu

o

o

 Les pensées quotidiennes de Neale Donald Walsch

o

Toute-la-vie-ne-fait-que-sameliorer-neale-walsch

o

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que vous pourriez avoir l’air de perdre quelque chose en ce moment,
mais ne vous y trompez pas. C’est simplement un revirement orchestré
par votre âme.
Avant cela, vous existiez. Et même après que ceci
ait disparu, vous existerez. Tout Le Reste n’est
que matériel et futile. Un déguisement. La flore
et la faune. Joli, peut-être. Brillant et étincelant,
peut-être. Mais qui n’a rien à voir avec quoi que
ce soit.
Lâchez prise. Libérez cela. Si ce n’était pas
sensé vous être enlevé aujourd’hui, cela ne le
serait pas. Cela ne reviendra jamais à vous sous
cette forme exacte, et ce n’est pas prévu comme
cela. Si cela revient, cela sera sous une forme
plus élevée. C’est le but de ce départ.
Toute la vie ne fait que s’améliorer. Cela
ne peut rien faire d’autre. Cela s’appelle l’évolution.
Ayez confiance. Et maintenant, souriez.
Demain arrive ! Demain arrive !
Avec tout mon amour, votre ami ..
Neale

o

o